Verónica Mamani Choque, Fondation Uñatatawi, Bolivie

La participation de la femme lors de laBo prise des décisions est nulle dans la ville de Sorata, en Bolivie. Les hommes occupent plus souvent les espaces publics et sont bien rémunérés, tandis que les femmes s’occupent des tâches ménagères et de la famille sans percevoir aucun salaire.

Ce système de domination, que constitue le patriarcat, peut être « dépatriarcalisé »! Mais comment ? En mettant en place des politiques publiques à caractère réformateur adressés dans tous les espaces où il existe une subordination de la femme.

Quarante femmes et des dirigeantes des organisations et des collectivités de la province de Larecaja et de la Municipalité de Sorata, ont participé à ce Forum-débat: « L’idéal familial ? », organisé par la Fondation Uñatatawi.

Les sujets abordés: la « dépatriarcalisation », la masculinité et les droits de la femme. Ces femmes, elles-mêmes dirigeantes à Sorata, ont sensibilisé sur leurs droits et sur l’équilibre entre le rôle des hommes et des femmes au sein de la famille ainsi que sur la prise de conscience de leur mode d’organisation et de la Municipalité. Le Débat a été plus largement diffusé grâce à des émissions à la radio.