Aujourd’hui, qu’est-ce que l’on entend par misión ? Sur qui portons- nous le centre de notre attention? Quelles sont les foto portadaméthodologies qui facilitent le partage d’expériences, et par làmême Permettent d’écouter diverses voix et pratiques ? Quels mécanismes d’entraide sont à notre disposition pour soutenir nos luttes en vue d’une vie plus épanouie ? Telles sont les questions qui ont accompagné la préparation et la réalisation de la Conférence Internationale « Les Femmes font l’Histoire et ont des histoires à raconter », qui s’est tenue le 8 juin 2015 à Bâle. Plus de cent vingt personnes sont venues y assister pour ouvrir un espace de réflexion et renforcer les liens qui nous réunissent et nous engagent aujourd’hui autour de plusieurs thèmes de travail.

La chanteuse chilienne Anita Tijoux nous a invitées à «donner de la voix » lors de l’ouverture de la Conférence. De la même manière, cette Lettre invite à percevoir, dans la lecture de tous ces articles et récits, les voix et les visions qui nous permettront de nous épanouir en tant qu’individus divers.

Lettre des Femmes 2015