Tout au long de notre chemin , nous avons rencontré beaucoup de femmes qui, de par leur exemple, nous ont soutenues, marquées et enrichies, dans notre développement et notre travail. Nous les gardons en mémoire comme des perles précieuses, toutes différentes de par leur taille, leur forme et leur couleur, mais qui toutes ensemble forment une chaîne, et une image magnifique. Selon les mots de Mercy Amba Oduyoye[1] :

“Quand j’observe la variété des perles, je pense aux changements qu’a vécus la femme africaine: ma grand-mère, ma mère, moi-même, mes nièces, et ma petite-nièce: différentes perles issues de la même provenance, différenteperlas Blogs formes, tailles, couleurs, utilisations, des schémas en pérpétuelle transformation qui constituent des chaînes nouvelles.” (p.102)

Ce que Mercy Amba Oduyoye nous exprime au sujet des femmes africaines est valable pour nous toutes. Invitons les femmes à se manifester encore et encore, dans toute leur créativité,  selon les couleurs et les motifs que nous choisirons de proposer. Et écoutons comment ces femmes feront l’histoire et influenceront les biographies en divers lieux et de différentes façons.

[1] Mercy Amba Oduyoye (2002). Beads and Strands, Akropong-Akuapem: Regnum Africa.