Archiv BM - QF 1-1 a Frauenverein in BS 1840-44 Titelblatt - OriginalbildLors du “200e anniversaire de la Mission de Bâle” nous remontons aux épisodes à l’origine de cette Œuvre. Nous suivons précisément les traces des apports des femmes dans cette histoire:

En 1842, l ‘«Association des femmes pour l’éducation de sexe féminin dans les pays païens” a été fondée. Cette association de femmes a été subordonnée à la Comité des missions, dont les membres étaient dans ce temps-là tous de sexe masculin. Comme administration centrale et centre de coordination un comité de femmes a été institué. Ce comité de femmes a coordonné les « Sociétés de Bienfaisance » des femmes dans toute la Suisse et dans le sud de l’Allemagne.  L’objectif principal était l’éducation des filles et des femmes par l’instauration des écoles de filles dans les zones de mission. Donc, l’émission d’enseignantes formées était nécessaire, qui devrait redresser l’oppression des femmes grâce à l’éducation des filles, ou au moins l’atténuer. Les premières émissions de professeurs féminines ont eu lieu au milieu des années 1840. Mais il n’y avait que quelques femmes qui se sont présentés à l’appel. En outre, seuls quelques-uns ont été envoyés. Jusqu’au tournant du siècle, il y avait presque exclusivement fiancées ou épouses de missionnaires qui ont été envoyés.

Archiv BM - QF 1-1 a Nachricht an die weiblichen Hilfsvereine 1840 - Originalbild gelbEn 1901, l’ancien “association de femmes pour l’éducation de sexe féminin dans les pays païens” a été relancé, avec le nouveau nom: “Association pour la mission de la femme”. Elle n’était plus en relation avec l’émission des sœurs, l’objectif principal de cette nouvelle association était d’améliorer la formation des infirmières, des femmes célibataires ou mariées. L’association était encore une Société de Bienfaisance de la Mission de Bâle. Mais avec l’ouverture de sa propre maison de sœurs en 1911 le travail des femmes a gagné plus de poids.

Irmgard Frank