Information originale: World Communion of Reformed Churches

World Communion of Reformed Churches

Les soumissions pour le Prix Sylvia Michel 2020 pour les projets de leadership féminin sont les bienvenues.

Sommaire
Le Prix Sylvia Michel encourage et soutient des projets qui préparent les femmes à occuper des postes de dirigeantes dans les Églises réformées du monde entier. Le prix de 5000 dollars est décerné tous les deux ans par l’Église cantonale réformée d’Argovie en Suisse, en coopération avec la Communion mondiale d’Églises réformées (CMER). Le jury est composé des femmes présidentes des Églises réformées de Suisse et du Secrétaire exécutif, Justice et Témoin, de la CMER.

La date limite de réception des inscriptions est le 31 juillet 2019.

Le prix a été créé pour honorer Sylvia Michel de l’Église réformée d’Argovie qui, a été la première femme en Suisse à occuper le poste de Présidente d’une église. Après avoir terminé ses études théologiques, Sylvia Michel a été ordonnée au ministère de la Parole et du Sacrement en 1964. En 1980, elle a été élue Présidente de l’Église réformée du canton d’Argovie et est devenue la première femme en Europe à occuper un poste de cette importance.

En reconnaissance de son travail de pionnière et de la compétence avec laquelle les femmes soutiennent et dirigent les Églises, le Prix Sylvia Michel a été instauré en juillet 2007 par l’Église cantonale réformée d’Argovie en partenariat avec l’Alliance réformée mondiale (devenue la Communion mondiale d’Églises réformées).

Admissibilité
Les soumissions sont reçues par les personnes suivantes :

  • Les organisations de femmes au sein de l’Eglise.
  • Les groupes de femmes qui travaillent en partenariat avec les hommes pour promouvoir les femmes et le leadership.
  • Les particuliers, y compris les collaborateurs de l’Église (laïcs et ordonnés).

Le prix est décerné à un projet déjà en cours qui poursuit un ou plusieurs des objectifs suivants :

  • Promouvoir l’éducation et la sensibilisation au sein des Églises et entre elles concernant l’égalité des droits des femmes et la capacité des femmes à occuper des postes de direction dans l’Église.
  • Œuvrer en faveur de l’égalité des femmes aux postes de direction dans les Églises réformées du monde entier.
  • Renforcer les capacités des femmes par la formation et le mentorat.
  • S’engager dans une recherche orientée vers l’action sur les femmes et le leadership dans l’Église dans le but d’améliorer la situation des femmes dans le leadership.
  • Construire un partenariat de femmes et d’hommes dans la direction de l’église.

Le formulaire d’inscription